Comment Chalavan&Duc contrôle à distance et en temps réel ses 200 semi-remorques

BFM Business

31 mars 2017 | par Fréderic Bergé, Journaliste

Ce transporteur a doté ses poids lourds d'une batterie de capteurs collectant des données d'usure (freinage, pression des pneus). Des alertes sont envoyées sur un portail web, pour un meilleur suivi des véhicules et une maintenance préventive limitant les coûteux dépannages.

Un pneu qui éclate et c’est une immobilisation et un contre-temps coûteux pour le poids lourds qui achemine, en flux tendu, ses marchandises.

« Certains de nos véhicules roulent 38.000 kilomètres par mois, soit 450.000 kilomètres par an, car nous exploitons beaucoup de lignes avec des relais de conducteurs. C’est énorme. Nous avons donc besoin d’un suivi très rigoureux de nos véhicules »  argumente Christian Duc, directeur technique et achats de Chalavan & Duc, qui dispose de 15 sites logistiques en France et emploie 1.200 collaborateurs et autant de véhicules..  

Réduire les dépannages des véhicules : un enjeu clé pour le transporteur

Dans 80% des cas, les semi-remorques ne reviennent jamais à leur base d’origine, le siège de l’entreprise, d’où un besoin impérieux pour elle de connaître à distance l’état réel de ses véhicules et de leurs pièces d’usure critiques que sont les pneus.

Avec à la clé un enjeu économique : réduire le nombre de dépannages, qui se produisent tout de même 3 à 4 fois par jour dans sa flotte et géolocaliser les semi-remorques en temps réel pour optimiser les plannings.

Certains véhicules du transporteur roulent 38.000 kilomètres par mois, soit 450.000 kilomètres par an. Crédit photo : Chavalan et Duc.

 

Pour gérer le suivi de ses 200 semi-remorques les plus exposées aux contraintes logistiques, le transporteur a choisi un service de Michelin Solutions. « Cette décision fait suite à une première utilisation pilote, qui a évité pas moins de six dépannages grâce aux alertes émises par le système » explique-t-on chez le célèbre manufacturier de pneumatiques qui a développé une offre de téléservices.

L’offre consiste en un engagement contractuel pris par Michelin sur la réduction des dépannages grâce à un meilleur pilotage des semi-remorques via le contrôle de la pression des pneus, la géolocalisation des semi-remorques ou le remontée des données techniques pour l’entretien.

Les capteurs sont montés dans les poids lourds par Michelin Solutions

Des capteurs ad hoc sont montés par les équipes du manufacturier sur chaque véhicule, dispositifs qui sont capables de remonter les données mesurées par les réseaux mobiles cellulaires.

Les gestionnaires de flottes de poids lourds ainsi équipés reçoivent des alertes en temps réel (niveau de pression des pneus, système de freinage) sur un portail web. Ils peuvent aussi optimiser la gestion du planning grâce à la géolocalisation des semi-remorques. 

Un article de Fréderic Bergé

A LIRE AUSSI SUR LA MEME THEMATIQUE